|

L’immobilier 3.0, un avenir prometteur ?

D’un point de vue général, les gens dissocient l’immobilier des cryptomonnaies. Pour beaucoup, ce sont deux investissements opposés et non complémentaires. L’immobilier est un investissement vu comme sûr et peu risqué tandis que les cryptomonnaies sont vues comme un investissement à risque et pas durable.

Une fluidification du marché immobilier grâce aux cryptomonnaies

Les cryptomonnaies sont un avantage considérable car elles permettent de tokeniser un bien immobilier.

Que veut dire tokeniser un bien immobilier ? Vulgairement c’est tout simplement diviser ce bien immobilier en plusieurs parts pour que chaque personne le souhaitant puisse détenir une partie de ce bien immobilier. C’est exactement le même principe qu’acheter une action d’une entreprise. Si vous détenez une ou plusieurs actions vous détenez une ou plusieurs parts du capital de la société. Cependant, contrairement à une action, le token du bien immobilier que vous détenez est inscrit sur la blockchain afin de certifié que vous êtes le seul et unique détenteur de ce token.

Ce système permet de fluidifier le marché. Vous pouvez investir des petites sommes dans un bien immobilier sans forcément acheter l’entièreté du bien. Deuxièmement, vous pouvez acheter un token immobilier n’importe où dans le monde, ainsi, le marché devient plus fluide.

Une révolution 

Il existe déjà bel et bien un système similaire appelé SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Ce un système permet de détenir des parts d’un bien immobilier. Lorsque vous investissez dans une SCPI, il y a des frais de gestion que vous devez obligatoirement gérés. Ils sont généralement à hauteur de 4 à 5%. De plus il faut compter un investissement de votre temps car il ne faut pas oublier les démarches administratives…

La différence avec la tokenisation d’un bien immobilier c’est que tout est directement inscrit sur la blockchaine. Ainsi, vous économisez un gain de temps mais également d’argent car les frais de transaction sont beaucoup moins importants que les frais de gestion.
En ce qui concerne les droits que vous détenez (location, gouvernance, loyers…), ils sont propres à votre token.

Une opportunité à ne pas manquer

En France, la tokenisation des biens immobiliers n’est pas encore autorisée, mais cela viendra lorsqu’ils se rendront compte qu’ils sont encore en retard sur une révolution.

Cependant, en Amérique vous pouvez déjà acheter un token d’un bien immobilier. C’est un marché mondial dans lequel la France n’est toujours pas rentrée. En ce qui concerne l’Europe, la Suisse est déjà rentrée dans ce système et a commencé à tokénisé des hôtels.

Le marché de l’immobilier représente plus de 2000 milliards d’euros en France. C’est un des plus gros marchés au monde. Les cryptomonnaies et le web3 forment un marché tout nouveau qui ne cesse d’évoluer de jour en jour. Il évolue et améliore nos marchés déjà existants. C’est pour cela que l’immobilier 3.0 est une réelle opportunité qu’il faut absolument saisir. Il y a encore trop de personnes réticentes en Europe face à la corrélation des cryptos avec nos marchés déjà existants mais c’est l’avenir et nos institutions et politiques doivent se rendre compte de cette réelle opportunité. Chaque innovation ou nouvelle technologie amène à un rejet de la société avant d’être totalement acceptée de tous. Si on prend l’exemple d’internet, c’était une révolution technologique rejetée de tous et maintenant, nous ne pouvons vivre sans internet. Il faut accepter ces nouvelles technologies mais surtout les comprendre avant de les accepter.

A lire également